Vous êtes ici : Accueil FRRecherchePublications

Cicéron, père de la codification du droit civil

Publié le 1 novembre 2017

Ouvrage d'Eric Gilardeau, Maître de conférences en histoire du droit à l'UPEC, membre de l'Equipe MIL

Date(s)
Octobre 2017

Présentation

Confronté à la crise juridique que subissait la République, Cicéron cherchait une réponse au chaos des lois et aux contradictions du droit civil. Jugeant insuffisantes les collections de Scaevola et Sulpicius ou les compilations de Pompée et César, Cicéron élabora au fil de son oeuvre une véritable codification du droit civil. Dans le De oratore, le citoyen d'Arpinum livrait une introduction critique à la codification du ius. Avec le De legibus, Cicéron soumettait la science du droit à la recta ratio de la loi naturelle afin d'assurer la refondation du ius civile. Puis, à travers le Brutus, l'Orator et les Topiques, Cicéron instituait une méthode de codification des plus rigoureuses dont se rapprocheront à plusieurs siècles de distance les rédacteurs des codes civils français et autrichien. Enfin, dans le De officiis, Cicéron proposait bien avant l'heure une codification protectrice des droits civils. Il faudra attendre les réformes du BGB en 2001 et du Code civil français en 2016 pour rejoindre les conceptions inaugurées par Cicéron sur le rôle de la bonne foi et de l'imprévision en matière contractuelle.

Références de l'ouvrage

Éditeur : L'Harmattan ; Collection : Logiques Juridiques ; ISBN : 978-2-343-13327-0 ; 242 pages