Vous êtes ici : Accueil FRLa FacultéActualités

Examens - Communiqué du doyen

Publié le 10 janvier 2020

Communiqué du 10 janvier 2020

La faculté de droit attendait la publication du communiqué officiel de la présidence pour diffuser les informations relatives aux examens.

En conséquence,

  •  En licence, les examens écrits et oraux de la semaine du 13 au 18 janvier 2020 sont reportés.
  •  En master, les examens (M1 et M2) de la semaine du 13 janvier se dérouleront selon le calendrier ci-contre pour les masters 1 et conformément aux derniers calendriers communiqués pour les masters 2.
  •  En licence et en master, les calendriers des semaines des 20 janvier et 27 janvier vous seront communiqués en début de semaine prochaine, les services de la faculté étant en train d’amender de nouveau les différents plannings.

 

Communiqué du 14 janvier 2020

Au sortir de la réunion tenue entre le Président de l’Université et les doyens, je vous informe que les examens de licence se tiendront du 20 au 31 janvier 2020.

 

Le détail du calendrier sera communiqué dans le courant de l’après-midi de demain (mercredi 15 janvier), aussitôt que la direction du patrimoine de l’UPEC l’aura validé.

 

Il peut être précisé d’ores et déjà que les matières fondamentales de L1 et de L2 se dérouleront dans la semaine du 20 janvier. Compte tenu de leur nombre, les matières fondamentales de L3 seront réparties sur les deux semaines. 

 

La reprise des cours est prévue pour le lundi 3 février.
 


Communiqué du 15 janvier 2020

En raison des vérifications effectuées par le service du patrimoine de l'UPEC, le planning vous sera communiqué demain matin (jeudi 16 janvier) officiellement.

Pour lors, l'évolution de la situation peut être suivie sur ADE.

 

Communiqué du 16 janvier 2020 (12h)

Les calendriers des examens (L1, L2, L3, M1) pour la semaine du 20 janvier se trouvent ci-contre.

 

Le planning de la seconde semaine vous sera envoyé dès que le service du patrimoine de l’UPEC l’aura confirmé (le projet peut être consulté sur ADE). On comprendra que ce service, surchargé par le retard à rattraper dans les différentes composantes, mettent du temps à accomplir cette tâche très complexe de valider le calendrier communiqué dès mardi soir.